LE MARCHÉ ET LES ACTIVITÉS DÉPANNAGE – REMORQUAGE

UN MARCHÉ DYNAMIQUE DÉPANNAGE – REMORQUAGE

depannage remorquage auto paris et ile de france  -blog 2

La baisse de l’entretien automobile constitue l’un des principaux facteurs de progression de l’activité des dépanneurs, l’entretien préventif diminuant au profit des interventions curatives : les motifs préventifs, qui représentaient 49 % des entrées atelier en 2010, n’en représentent plus que 40 % en 2015.

Avec un parc automobile plus âgé et moins bien entretenu, les pannes, et notamment les pannes lourdes, se font plus fréquentes.

UNE FORTE SAISONNALITÉ DÉPANNAGE – REMORQUAGE

Les départs en vacances sur le territoire national engendrent une activité importante de dépannage. L’automobile reste le moyen privilégié par les vacanciers, environ 180 millions de voyages sont ainsi effectués par an.

UN CLIENT PRINCIPAL : LES ASSISTEURS

Lorsque les usagers ont besoin d’un dépannage, ils font de plus en plus appel à leur assistance automobile qui contacte alors un dépanneur.

Les sociétés d’assistance (aussi appelées assisteurs) peuvent être généralistes ou bien rattachées à un constructeur .

Elles préconisent le dépannage sur place (DSP) et incitent financièrement les professionnels à augmenter leur taux de DSP.

Selon le SNSA (Syndicat National des Sociétés d’Assistance), qui représente 96 % de l’activité des assisteurs en France, près de 5,8 millions de dossiers ont été traités en 2015 (chiffre en hausse de 3,4 % par rapport à 2014).

Selon Mondial Assistance, environ deux tiers des appels concernent des pannes et un tiers, des accidents. Les dépanneurs-remorqueurs sont également sollicités par les sociétés d’autoroute et par les forces de l’ordre, gendarmerie et police, en cas d’accident, de mise en fourrière ou de véhicule volé.